Week-end avec Patricia Tella, auteur

Ce week-end du 20 et 21 octobre de 11h à 17h, venez découvrir les livres de Patricia Tella, elle se fera un plaisir de vous les dédicacer !

Née en 1975, de nationalités suisse et espagnole, elle a une double formation d’employée de commerce et de chimiste (diplômée de l’Ecole polytechnique de Lausanne).

Fascinée par la biodiversité, par les reptiles en général et notamment par les tortues, elle a depuis plus de vingt ans, effectué plusieurs voyages dans le monde afin de pouvoir les observer dans leur biotope naturel et travailler avec des associations locales en faveur de leur protection.

A l’aide de son personnage principal, Nyamba la tortue verte, il lui tient particulièrement à coeur de sensibiliser le public à la cause animale et à l’écologie en abordant les problèmes sociaux, économiques et éthiques qui se posent au sein de la société dans laquelle nous vivons.

livre1 p.tella         livre2 p.tella

livre3 p.tella         p.tella portrait

Un grand jeu de l’oie sur le thème de l’environnement attend les enfants ! Divertissement et enrichissement vous attendent avec Patricia ! Ne manquez pas cette occasion !

jeu de l'oie2

 

Enfin arrivées à l’âge adulte…

tortue-des-Galapagos-portrait

Galapagos soins plastron

pose protection plastron

boîtier plastron

Âgées de 28 ans, nées au zoo de Zürich en 1990, nos tortues géantes des Galapagos sont arrivées à maturité sexuelle. Le mâle pèse déjà autour des 130 kilos, les femelles autour des 100 kilos et leur espérance de vie est d’environ 200 ans. Leur instinct de reproduction les a vite stimulées à s’essayer à l’acte, qui pour cette espèce de tortue est d’une grande difficulté. En effet, leur carapace géante qui ne s’emboîte pas l’une dans l’autre, oblige le mâle à prendre une position acrobatique pour s’accoupler. Le taux de réussite est très bas, il est de l’ordre de 2% !

Les carapaces sont mises à rude épreuve et les tortues peuvent se blesser comme notre jeune mâle qui s’est abîmé dans la région du nombril, partie plus sensible du  plastron. Il a été décidé de lui poser un boîtier de protection que l’on doit dévisser tous les deux jours afin de désinfecter la plaie et contrôler la cicatrisation. Après quelques semaines de traitement, nous devrions pouvoir lui retirer cette protection, la carapace devrait s’être reconstruite. Cette espèce étant en voie d’extinction, il est très important d’obtenir des reproductions, ainsi il est parfois nécessaire de protéger les carapaces en permanence selon leur état de résistance aux frottements.

Le Discus, ce majestueux poisson

discus-3-couleurs

cichlide bleu

discus-jaune

Après une stérilisation de tous les éléments, l’eau de l’aquarium des discus retrouve tranquillement son équilibre. Nous avions eu un problème d’infiltration de bactéries dans cet aquarium qui nous avait contraint à retirer les poissons et à le fermer au public afin de le nettoyer en profondeur et d’en changer totalement l’eau.

Les discus ont quitté les eaux troubles et leur quarantaine, ils frétillent … de joie de retrouver leur grand aquarium. C’est un plaisir de les admirer à nouveau !

Joyeux premier août !

Notre bébé crocodile du Siam, né le 1er août 2017,  fête ses 1 an aujourd’hui. Comme il a eu l’heureuse idée de naître le jour de la Fête Nationale Suisse, nous l’avons baptisé Guillaume Tell. Il grandit bien, sa taille a déjà doublé, n’hésitez pas à venir observer cette reproduction exceptionnelle !

En effet l’espèce est en extinction sévère dans la nature, sans programme de protection et sans maintenance de l’espèce par les parcs zoologiques, elle est vouée à disparaître définitivement.

Guillaume-T

 

Nouveauté !

fouette-queue

fouette-queue jeune

fouette-queue nouveau

Nous vous invitons à découvrir un nouveau saurien de la famille des Agamidés: le fouette queue de Mauritanie.  Adultes, les mâles arborent parfois de belles bandes de couleur jaune, orange ou blanche sur le dos et peuvent atteindre plus de 45 cm. Il se différencie des autres espèces par sa queue épineuse.

Les trois individus que nous accueillons, sont nés chez un éleveur en Suisse au mois d’août 2017.